News

Comment calculer les frais de notaire lors de l’achat d’un bien ancien ?

frais de notaire reduit ancien

Lors de l’achat d’un bien immobilier, l’acheteur devra s’acquitter des frais de notaire. Ces frais concernent à la fois les logements neufs ainsi que les logements anciens. Cependant, il faut savoir que le calcul des frais de notaire dans l'ancien ne se fait pas de la même manière que le calcul dans du neuf. Dans cette revue, nous allons vous expliquer comment réaliser une estimation du montant des frais de notaire lorsqu'il s'agit de l'acquisition d'un bien ancien. 

Comment sont calculés les frais de notaire dans l’ancien ?  

Après avoir trouvé la maison de vos rêves, il faudra se diriger vers un notaire pour signer l’acte d’acquisition. Cette opération n’est pas l’une des plus compliquées, mais peut engendrer parfois des frais assez importants. En moyenne, les frais de notaire pour un logement immobilier neuf varient entre 2 à 3 % du prix d’achat. Ce taux peut atteindre les 8 % en cas d’achat d’un bien immobilier ancien. En effet, les frais de notaire pour l'immobilier ancien sont relativement élevés. Le taux des taxes appliquées pour l’achat d’un logement ancien est bien plus important, car ce dernier ne dispose pas des performances énergétiques d’un logement neuf. Les frais de notaire lorsqu'il s'agit d'un achat ancien pourront donc s’avérer exorbitants.  

comment calculer frais de notaire

De ce fait, avant d’acheter un logement ancien, nous vous recommandons de prendre la peine de bien réfléchir. Vous pourrez profiter de cette différence de prix pour acheter un logement neuf plutôt que de dépenser votre argent dans le paiement des taxes. Et pour mieux comprendre comment sont calculés les frais de notaire dans l’ancien, voici ci-dessous les différents éléments qui composent ces frais, à savoir :  

  • Les honoraires du notaire : appelés émoluments dans le jargon notarié, il s’agit là de la somme d’argent que va percevoir le notaire pour ses services ; 

  • Les droits de mutation : il s’agit de taxes qui seront directement versées à l’État et qui sont calculées en fonction de la valeur du bien immobilier ;  

  • Les frais administratifs : la dernière partie des frais de notaire concerne le coût des débours, soit de tous les frais administratifs que l’achat du bien immobilier pourrait engendrer.  

Comment profiter de frais de notaire réduits dans l’ancien ? 

Le montant des frais de notaire pour un bien ancien sera naturellement plus important que celui du neuf. Cependant, outre le fait d’opter pour l’achat d’un logement neuf pour payer moins de frais, il existe d’autres solutions pour économiser de l'argent. La première consiste à négocier avec le notaire le coût de ses émoluments. Si le notaire décide de vous accorder une réduction sur ses honoraires, vous allez pouvoir payer moins de frais. À noter également que les frais de notaire sont calculés selon le prix d’achat, ce qui signifie que plus le prix sera élevé, plus les frais le seront également. Le meilleur moyen de payer des frais de notaire au montant raisonnable serait d’opter pour l’achat d’un bien immobilier neuf. Cela va également vous permettre de réaliser des économies en optant pour un logement ayant de bonnes performances énergétiques plutôt que pour un logement ancien où il faudra tout refaire à neuf.  

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance

To Top